L'historique du saint sanctuaire d'Ali Ben Abu Taleb(p)

La trace de la sainte tombe du commandeur des croyants et l'imam des pieux Ali ben Abu Taleb (p) remonte à l'an quarante AH,  ses fils les deux imams Hassan et Hussein (p) ont aplaties sa tombe à même le sol suite à la recommandation de l'imam lui même, l'imam ne voulait pas que ses ennemis profanent sa tombe et a par conséquent demandé à ses enfants de l'enterrer en secret. Ce lieu de sépulture secret qui était connu seulement par sa famille, ses proches, et les pieux de ses disciples, aurait été révélé plus tard durant le califat abbasside par  Jaffer as-Sadiq sixième imam chiite,  Selon Al-Jahidh : il est le premier imam dont la tombe soit cachée.

il a été dit qu'Al-Hajjaj Ibn Yousouf al-Thakafi a essayé de son mieux de connaitre l'emplacement de la sainte tombe au point de creusé trois mille tombes mais en vain, par contre les particuliers de sa famille et les fidèles de ses disciples ont pris le soin de le visité  loin des yeux des censeurs, il a était visité par les deux imams al-Hassan et al-Hussein( paix soit sur eux), y compris l'imam Ali Bin Al-Hussein, Zine El Abidine avec son fils Mohammed Baqir (paix  sur eux), et il a établi la visite connu de la visite  d'Amino Allah (Secrétaire de Dieu), et il a était visité encore une fois par l'imam Mohamed al-Baqir avec son fils Sadiq (paix sur eux),  et  également était visité par Zaid ben Ali (p) avec Abu Hamza al-Thumali, et Abu Koraa des compagnons de Zaid le martyr, et quand Al-Mansour  a fait venir  l'imam al-Sadiq à Al-Hira il l'a visité (p) plusieurs fois accompagné de certains de ses compagnons, et a donné dans l'une de ses visite de l'argent à Safwan al-Jammal pour réparer la tombe, et de ceux qui l'on visité l'imam Sadiq paix soit sur lui et son fils Ismail, et des compagnons : Aban ben Taghlib, Mohamed ben Muslim, Safwan al-Jammal, Mohamed ben Maarouf al-Hilali, Sulaiman ben Khalid, Abu al-Faraj al-Sindi, et Al-Muala bin Khniss et Zaid bin Talha,  Abdullah al-Radhawi,  Al-Mufadhal ben Omar, Younis ben dhobian, et des douze imams il a était visité également par: l'Imam Musa al-Kadhim l'année 149 AH, l'imam Ali ibn Musa Redha l'année 199 AH, l'imam Muhamed al-Jawad l'année 221 AH, l'imam Ali al-Hadi l'an 234 AH (la paix soit sur eux), certains d'entre eux ont  établis des visites privées pendant leurs visites,  afin de servir à leurs amis en cas de visite du sanctuaire, les textes de ces visites pieuses sont  enregistrés en leurs noms dans les livres des visites. 

Al-Mansour  méconnaissait l'endroit de la tombe, du même que le grand public, et quand il a appris que l'Imam Sadiq (paix soit sur lui) ainsi que certaines fidèles amis visitaient la tombe,  il a voulu s'assuré lui-même de l'endroit,  alors il est allé seul avec certains de ses particuliers et serviteurs, et il a ordonné de creuser à l'endroit précis de la tombe.

Al-Mansour   le visité et l'invoqué en s'excusant pour ce qu'il fait avec ses enfants.

Il est dit que Daoud ben Ali l'a également fait, mais à la vu d'un prodige impressionnant  dont il a eu peur,  il a ordonné la construction de la tombe, et a édifié une caisse au dessus.

L' histoire raconte que le calife  Haroun ar-Rachid  lors d'une chasse aurait découvert un tumulus,  et il vu un miracle qui l'a incité à  se soumettre, et construire un dôme blanc sur la tombe et a mit dessus une cruche verte, ça été en l'an 155 AH, selon al-Dailami ou en l'an 170 AH, selon al-Chirawani et al-Mustawfi,   A-Rachid le visité, prié et pleuré auprès de lui en s'excusant des agissements d'Al-Mansour envers son fils.

Et Parmi ceux qui ont visité le tombeau de l'imam (paix soit sur lui) dans cette période Issa Ben Jaffer, et des califes al-Muktafi, Nasser, et al-Mustansir  y compris  d'innombrables savants, sultans,  poètes, et notables.